Tag

perte de gras

Bonjour à tou.te.s, c’est Vinzalpha, the French Asiat boy qui va bientôt créer un lifestyle de fou ! Aujourd’hui, je vais vous parler du jeûne intermittent et pourquoi je le pratique au travail.

 

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

On parle de jeûne intermittent lorsqu’on n’ingère AUCUNE calorie durant une plage d’horaire de minimum 16h.

 

Je pratique le jeûne intermittent dit 16/8, c’est à dire que sur une journée de 24h, je jeûne pendant 16h et je m’autorise à manger pendant 8h. En pratique, je commence à déjeuner vers 14h et j’arrête de m’alimenter à 22h maximum.

 

Cependant, il existe d’autres types de jeûne intermittent :

  • le plus connu étant le Fast-5 (« Fasting » veut dire « jeûner » en anglais), c’est à dire que sur une journée de 24h, la personne ne mange pas pendant 19h et peut manger sur une plage d’horaire de 5h ;
  • le jeûne intermittent 16/8, 17/7 ou 18/6 : le principe est le même, sauf que la plage d’horaire du jeûne est allongé et va à 17h pour le 17/7 voire 18h pour le 18/6 ;
  • le jeûne de 24h chaque semaine : il est possible de ne pas s’alimenter pendant une journée chaque semaine, par exemple le lundi.

 

Je pratique le 16/8 car avec mon travail il est plus facile de le mettre en place. Et à certains jours, je peux même pousser le jeûne intermittent jusqu’à 18/6.

 

Maintenant, vous me dites : « OK, c’est bien, tu pratiques le jeûne intermittent. Mais pourquoi fais-tu ça ? Pourquoi tu t’imposes une telle restriction calorique ? »

 

Les bienfaits du jeûne intermittent

Jeûner permet de mettre son corps et ses organes digestives  au repos, dont l’intestin, le foie (ou les glucides sont traités et stockés) et le pancréas (endroit où l’insuline est produit).

 

Voici le top 5 des raisons pourquoi je pratique le jeûne intermittent :

 

Raison n°1 : À long terme, réduire sa masse graisseuse et augmenter sa masse musculaire

Plusieurs études montrent que jeûner pendant une longue période augmente le GH (hormone de croissance) de façon exponentielle. Cette hormone est magique : elle permet de stimuler la croissance des muscles et provoque le déstockage des graisses qui sont stockés dans le tissus adipeuse.

 

Raison n°2 : Réduire sa dépendance au sucre

Au début de mon expérience, j’avais beaucoup de fringale : mon ventre gargouillait à mort 🙁

 

Mais après 1 à 2 semaines, je n’ai plus de fringale, en particulier je n’ai plus envie de sucre comme les croissants ou les pains au chocolat : (que j’appelle « bombes à retardement du sucre »). Et le sucre est l’aliment le plus dangereux aujourd’hui car il provoque la prise de gras s’il n’est pas consommé.

 

Raison n°3 : Pratiquer une activité sportive le midi

Comme je ne mange pas le midi, j’ai le temps pour pratiquer des activités sportives comme la course à pied ou la musculation. J’arrive facilement à progresser à la course à pied depuis que je pratique le jeûne intermittent. Je progresse en vitesse (j’arrive à atteindre 10km/h en moyenne) et je suis plus endurant (je tiens plus d’1 heur  e).

 

D’une part, je dépense en calorie et d’autre part, je me renforce musculairement.

 

Raison n°4 : Faire des économies

Dans mon entreprise où je travaille, la prise de repas (plat + desserts) peut atteindre plus de 12€ ! En n’allant pas manger à la cantine, d’une part je perds en gras et d’autre part j’économise 12€ chaque jour. C’est pour mieux investir par la suite !

 

Raison n°5 : Mieux apprécier la première prise de repas

Le truc c’est que quand je m’impose un jeûne, mes sens gustatifs et d’odorat sont en éveils. Du coup, lors de ma première prise de repas, je ressens plus facilement le goût de la salade (oui oui, la salade a du goût !) ou de tout autre aliment.

 

Voilà mes raisons pourquoi je pratique le jeûne intermittent.

En commentaire, dites-moi si vous aviez déjà tester le jeûne intermittent !